Photo © J.F. Fortchantre

La compagnie

small-divider

Créée en 1937, par des professionnels, la Compagnie des Experts en Bijoux, Joaillerie, Orfèvrerie et Horlogerie (B.J.O.H.) regroupe des hommes et des femmes actifs ou ayant eu une activité (Membres honoraires) dans les différentes branches de nos professions.

Le commerce de détail de la haute joaillerie, de la bijouterie, le commerce des bijoux d’occasion, le domaine de la vente aux enchères des bijoux, l’orfèvrerie, l’horlogerie et le négoce des pierres et des perles sont représentés par des experts dans notre Compagnie.

La compagnie a pour but :

  • De faire partager à ses membres des bases de données en vue de leurs futures missions.
  • De travailler avec les Magistrats et les Avocats pour une meilleure présentation du rapport d’expertise.
  • D’informer ses Membres sur les évolution des techniques, de la création et des pratiques commerciales.
  • D’assurer une convivialité et partager les expériences de chacun.
  • De contribuer à la formation permanente de ses Membres en créant des évènements et en les informant de façon continue.

Serment prêté par l’Expert en séance solennelle de la Cour d’Appel :

Je Jure :

  • d’apporter mon concours à la justice,
  • d’accomplir ma mission,
  • de faire mon rapport,
  • de donner mon avis, en mon honneur et en ma conscience.

Il est normal de choisir ceux qui possèdent à la fois le savoir et l’expérience. La loi définit et protège le titre d’expert inscrit sur la liste d’une juridiction. L’expert judiciaire est tenu de respecter, durant le cours de ses opérations, des règles de procédure très strictes, à peine de nullité du rapport.

Chercher un expert par spécialité :

small-divider

« Par ma photo, la place Vendôme, devient grâce à l'utilisation d'un objectif « Fisheye », qui arrondit les perspectives, comme la symbolique du cadran d'une montre. L'ombre de la colonne Vendôme en devient l'aiguille, cette aiguille étant le résultat d'une ombre, cette montre devient également un cadran solaire, la boucle est bouclée. »

Jean François Fortchantre